Accueil » Shoot' em up multi-directionnel » Chaos Engine – Amiga AGA – 1994

Chaos Engine – Amiga AGA – 1994

chaos_titreAu cours du siècle dernier, un savant, jouant avec l’espace-temps et des ordinateurs dernier cri, créa une machine étrange…

Bien que primitive, la machine devint incroyablement puissante et se retourna contre son créateur.

Son pouvoir de corrompre le temps et la matière devint hors de contrôle et un nuage de chaos se répandit sur le monde. Hommes et animaux furent transformés en monstres voraces.

Les conséquences furent bientôt découvertes…

C’est alors qu’entrèrent en scène six durs à cuire.

chaos01Dans Chaos Engine, l’aventure se joue à deux. Quoi ? Vous êtes seul ? Vous n’avez pas d’amis ? Bon ! Et bien dans ce cas, j’ai bien peur que vous ne puissiez pas jouer à ce jeux… mais non je plaisante, Chaos Engine est conçu pour prendre en charge un second personnage, si, si, j’vous assure ! Un perso qui bouge tout seul, tire tout seul et ramasse même le poignon tout seul. Je vois vos yeux qui s’illuminent de bonheur et en même temps vous vous dites « Mais comment est-ce possible ? Un personnage qui bouge tout seul, etc… ». Et oui ! En 1993, avec les Bitmap Brothers, c’est déjà le futur et l’Intelligence Artificielle (IA) entre de plein pied dans les jeux Amiga. Passée la surprise de pouvoir jouer à deux, même seul, il vous faut maintenant choisir entre six mercenaires aux caractéristiques différentes. Pour le personnage que vous allez contrôler, choisissez un mec surarmé, genre Le Mercenaire, Le Terrassier ou La Brute Epaisse, leur QI est au raz des pâquerettes, mais peu importe puisque c’est vous qui allez remplacer l’IA. Pour le second personnage, puisqu’il est contrôlé par l’ordinateur, autant lui donner les meilleurs atouts intellectuels possibles et choisissez entre les trois mercenaires restants : Le Brigand, Le Gentleman ou Le Prêcheur.
chaos02Ça charge un peu et c’est parti, vous voilà plongé dans une aventure composé de quatre mondes : La Forêt, Les Ateliers, La Demeure Fortifiée et Les Caves. Chaque monde étant divisé en quatre niveaux chacun, il va donc vous falloir traverser seize niveaux pour atteindre la Machine. Tout un programme ! Evidemment, chaque niveau est infesté de monstres qui, rappelons-le, étaient soit des êtres humains, soit des animaux avant de devenir monstrueux.
Sur votre route, aprés chaque éradication de monstres, vous récolterez de l’argent sous forme de piécettes argentées ou mieux, dorées. Vous ramasserez des clés afin d’ouvrir des passages, secrets ou non et vous aurez la possibilité de vous requinquer, voire de vous réarmer, par le biais de boîtes de conserve et autres babioles.
Chaque niveaux se terminant par une porte close (parfois plusieurs !), il va vous falloir, pour en sortir, dénicher et activer des « noeuds ». Le nombre de noeuds restants étant indiqué en bas, au milieu de l’écran de jeu.
Tous les deux niveaux, vous devrez revoir à la hausse les capacités de vos personnages. En fonction de l’argent que vous aurez récolté, vous pourrez élever leur dextérité, leur santé, leur rapidité ou leur sagesse. Profitez-en pour améliorer leur armement ou, si vous en avez les moyens, pour vous offrir quelques vies supplémentaires.

chaos03Édité par Renegade et développé par les fameux Bitmap Brothers, The Chaos Engine sort en 1993 sur Amiga.

Que dire du jeu sinon que comme tout titre des Bitmap Brothers, il répond à toutes nos attentes et même au-delà, en proposant de l’action non-stop, un challenge corsé, des graphismes léchés, le tout dans un environnement sonore de qualité.

chaos04En terme d’action non-stop, vous allez devoir canarder dans tous les sens pendant la majeur partie du jeu. Vous tomberez souvent dans des embuscades et serez encerclé par des ennemis vicelards. Vous n’aurez quasiment aucun répis et c’est tant mieux !

Le challenge est relevé, car outre les ennemis qui vous harcèlent, il vous faut, pour sortir de chaque niveau, trouver les satanés noeuds qui bloquent la sortie. Moults passages secrets sont disséminés dans le jeux et ouvrent quelques fois sur une cache pleine de trésors. La difficulté est quant à elle progressive.

chaos05Les graphismes, Bitmap Brothers obligent, sont d’une qualité exceptionnelle. Chaque once de terrains, chaque ennemi, tout est magnifiquement réalisé. Que demande le peuple ?

Côté son, c’est la cerise sur le gâteau. Les musiques sont entraînantes et les bruitages, d’excellente facture, vous plongerons d’emblée dans cette aventure.

Au final, The Chaos Engine AGA s’impose comme l’un des meilleurs jeux du genre, sinon le meilleur. A tester d’urgence !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s