Accueil » Plateforme » Tiger Road – Amiga OCS – 1989

Tiger Road – Amiga OCS – 1989

tiger_road_titreUn ancien conte nous venant de la Chine ancestrale, pays de mystère et d’intrigue et lieu de naissance des arts martiaux, nous narre l’histoire de l’impitoyable Ryu Ken Oh qui répandit la destruction et le chaos dans les campagnes, réduisant les enfants en esclavage et leur faisant subir un lavage de cerveau pour en faire les fantassins de son armées de barbares.C’est vous Lee Wong, le meilleur étudiant du temple Oh Rin, que l’on a envoyé pour mettre un coup d’arrêt à toute cette sauvagerie.

tiger_road_amiga_01Dans Tiger Road, vous l’aurez compris, l’histoire étant suffisamment explicite, vous incarnez Lee Wong que l’on nous présente comme le meilleur étudiant du temple Oh Rin.

Bon, autant vous le dire tout de suite, oubliez ce charabia, pour sauvez le pays il fallait un mec potable, alors on a pris le premier qui venait; il se trouve que Lee Wong passait par là à ce moment là, alors ce fut lui.

Déjà, je vous sens moins fier d’incarner Lee Wong; vous vous attendiez à contrôler la crème de la crème de ce temple ancestrale, à faire des prouesses avec votre petit corps musclé, à sauter dans des flammes qui brûlent quand on les touche… vous n’aurez rien de tout ça, seulement Lee Wong, jeune disciple un peu naïf qui n’a pas été foutu de se cacher comme tout le monde quand on cherchait quelqu’un pour aller au carnage…

tiger_road_amiga_02Et bien soit, muni de votre hache à double tranchant, vous partez la rage au cœur sur la route du tigre pour réduire à néant les troupes belliqueuses de l’abominable Ryu Ken Oh.

Sur votre route, vous allez devoir affronter plusieurs générations d’enfants du pays que le monstre a réduits en esclavage pour en faire des guerriers accomplis. Oubliant ce qu’ils furent jadis, des enfants innocents, vous allez devoir tailler des steacks dans tout ce joyeux peuple et reconquérir le terrain que les cohortes hurlantes de l’infâme Ryu Ken Oh sont sur le point de dévaster.

tiger_road_amiga_03La tâche sera rude d’autant plus que vous n’avez que seize malheureux points d’énergie par vie et que la racaille pullule, encadrées par des géants et des monstres aux poings d’acier et à tête de brique, alors que vous, vous n’avez que votre malheureuse petite hache. Certes, vous trouverez d’autres armes sur votre route, mais rien de bien extraordinaire, en tout cas pas de quoi effrayer un ennemi rompu à l’art du combat rapproché et des coups en traître…

Ah si, j’allais oublier, vous avez aussi votre kimono magique… celui qui se gonfle d’air et vous permet de voler… alors, ne me demandez pas d’où vous le sortez celui-là, tout ce que je sais, c’est qu’il tombera à point nommé dans les phases ascensionnelles.

Bonne chance en tout cas, avec Lee Wong, vous en aurez besoin…

tiger_road_amiga_04Développé par Go! et édité par Probe et Capcom, Tiger Road sort en 1989 sur Amiga.

Cette version commune à l’Atari ST et à l’Amiga (encore une), vous propose seize malheureuses couleurs dans une fenêtre de jeu aux dimensions ridicules (difficile de faire plus petit), affublée d’un scrolling tout juste potable.
Vous me direz, on commence à avoir l’habitude des versions communes, mais bizarrement, ça pique toujours un peu les fesses au début. Passons…

Pendant le jeu, vous pourrez choisir entre musique et bruitages en appuyant sur F9. La musique est « sympa », y’en a qu’une, quant aux bruitages ils tiennent bien la route sans révolutionner le genre.

tiger_road_amiga_05A part pouvoir aller à droite ou à gauche, frapper comme un débile ou faire de pauvres saut ultra rigides, vous ne pourrez pas faire grand chose de votre personnage.

Je vous laisse découvrir les sauts par vous-même, vous verrez bien quand vous devrez sauter d’un pilier à un autre sans vous rétamer sur les pieux en bas, on en reparlera. Certaines séquences de jeu sont à s’arracher les cheveux sur la tête.

Tout ça fait que Tiger Road est difficile au possible et je souhaite bien du plaisir à ceux qui voudront voir la fin sans passer par une version disposant d’un « trainer ».

tiger_road_amiga_06En conclusion, Tiger Road est une conversion plutôt mauvaise de l’Arcade, ne tirant absolument pas partie des capacités de l’Amiga. Pourtant le principe de base est sympa, on avance, on tape, puis on saute et on tape à nouveau, mais ici, la sauce ne prend pas ou difficilement, la faute à une jouabilité catastrophique dû à une programmation archi-douteuse.
Venant d’un titre développé sous l’égide de Capcom, sommes-nous réellement surpris ? Moi non, et vous ? 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s