Accueil » Plateforme » Risky Woods – Amiga ECS/OCS – 1992

Risky Woods – Amiga ECS/OCS – 1992

riskywoods_titreLe jeune guerrier Rohan a été envoyé pour rendre la justice et terrasser les hordes démoniaques de Draxos. Armes en main, il entre dans de dangereux bois pour libérer les moines de leur pétrification. La paix sera restaurée lorsque Rohan aura renvoyé Draxos en enfer…

Encore une fois, vous vous retrouvez dans la peau d’un volontaire désigné d’office pour sauver le monde et le libérer du joug d’une charogne purulente, incarnée par le sombre Draxos.

riskywoods_01Avant d’affronter ce triste sir, vous devrez vous farcir une bonne douzaine de niveaux infestés par la pire racaille de l’enfer. Et si une chose est claire, c’est que Draxos n’a pas lésiné sur le nombre. Il nous a envoyé tout ce qu’il avait. On a donc droit en guise d’amuse-gueule à un déluge de cadavres ambulants se ruant comme des tarés sur le pauvre Rohan que vous incarnez. Par contre, je ne sais pas si le mot déluge rend bien compte du flot incessant d’assaillants que vous aurez à combattre. Ces squelettes sont une vraie calamité, ils ne cessent de déferler sur vous de part et d’autre et c’est tout juste si vous avez le temps de vous baisser pour ramasser les quelques piecettes dorées qui tombent lorsque ces tas d’os tirent leur révérence. Ah oui ! Car pour ramasser un objet dans ce jeu, il faut ce baisser et dans de telles conditions, c’est une vraie gageure.

riskywoods_02Bon, passons aux niveaux et à la manière dont il faut s’y prendre pour les traverser. Chacun d’entre eux est barré par une ou plusieurs pierre-portes vivantes qui refuseront de s’ouvrir tant que vous n’aurez pas récolté toutes les clés-oeil qui les ouvrent. Une fois en possession de ces clés, une simple pression prolongée sur le bouton feu entraînera l’ouverture des portes, quelque soit votre position et déclenchera par la même occasion un déluge de feu qui détruira tous les ennemis présents à l’écran.

Pour corser le tout, pour sortir du niveau, vous devrez au préalable libérer tous les moines qui ont été pétrifiés par Draxos.

Sur votre route, vous trouverez des coffres contenant diverses babioles revigorantes ou bien piégées qui, quelques fois, vous téléporteront en arrière ou vous feront dormir pendant quelques précieuses secondes en accélérant le temps ou pire, retourneront l’écran de jeu !!!

Côté armes, vous débutez le jeu avec des couteaux de lancer, chaque niveau étant ponctué par une échoppe dans laquelle vous pourrez vous équiper, contre monnaie sonnante et trébuchante, en armes plus efficaces, chacune possédant trois niveaux de puissance.

riskywoods_04Développé par Zeus Software et édité par Electronic Arts et Dinamic, Risky Woods sort en 1992 sur Amiga.

Graphiquement, je crois que les images que je vous propose parlent d’elles-même, Risky Woods est d’un haut niveau. Les environnements sont très colorés et le design des décors et des monstres est relevé. Mention particulière pour les quatre boss à affronter, que personnellement je trouve très réussis et qui, finalement, sont très représentatifs de l’ambiance moyennageuse qui se dégage du jeu.
On notera également la présence d’une parallaxe de fond, accentuant tout naturellement la profondeur de l’ensemble.

Côté environnement sonore, disons que les musiques sont très correctes mais sont loin d’être inoubliables. Les bruitages sont également de qualité et participent à l’ambiance générale.

riskywoods_11L’animation, quant à elle, est sans faille, malgré la présence d’un grand nombre d’ennemis simultanément à l’écran. Le saut de Rohan est peut-être un peu raide et vous fera trébucher plus d’une fois dans un précipice, d’où une maniabilité perfectible…

Niveau difficulté, Risky Woods, disons-le clairement, est dur, du fait de la déferlante sans fin d’ennemis, qui ne vous laisseront pas souvent le temps de vous baisser pour ramasser des pièces ou des objets.

Au final, Risky Woods est donc un jeu d’excellente facture qui, techniquement, tient bien la route et propose de l’action non stop contre des ennemis haut en couleurs dans des décors splendides. Malgré la maniabilité du personnage un peu raide et la difficulté élevée, Risky Woods est une valeur sûre de l’Amiga.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s