Accueil » Plateforme » Midnight Resistance – Amiga ECS/OCS – 1990

Midnight Resistance – Amiga ECS/OCS – 1990

midnight_titremidnight_01Plusieurs membres de votre famille ont été enlevés par King Crimson, un scientifique psychopathe, et ses brigades de mutants et de machines de guerre.

Il ne vous reste plus qu’une chose à faire, rejoindre les combattants de la résistance pour espérer libérer les malheureux otages…

La famille, c’est sacré !

Sans déconner, c’est quoi ces manières ? Alors maintenant, on enlève les femmes et les enfants ? Apparemment, King Crimson, en plus de porter un sobriquet complétement con, est un malade de première qui sait user et abuser de méthodes terroristes ayant fait leurs preuves par le passé.

midnight_02Seulement voilà, King Crimson a commis la boulette de trop, une erreur monumentale, comme vous dîtes souvent : il s’en est pris à votre propre famille. Alors vous êtes en colère, et n’écoutant que la rage qui circule désormais dans vos veines telle de l’acier en fusion, vous empoignez votre mitraillette et partez à la rencontre des brigades de joyeux débiles à la solde du « bouffon cramoisi » alias King Crimson alias « Mister Crâne d’Oeuf ».

Bon, alors, pour affronter ce taré qui, au passage, est passé expert dans des techniques de manipulations génétiques qu’il s’est appliqué à lui-même, transformant son corps en carcasse puante, vous allez avoir du pain sur la planche et devoir traverser les quelques niveaux qu’il a savamment saupoudrés de malades en tout genre et de machines démoniaques.

midnight_03A la fin de chacun de ces niveaux vous pourrez utiliser les clés que vous aurez récoltées pour vous procurer un armement plus puissant. Vous pourrez, suivant les cas, vous munir d’un lance flamme, d’un triple-tir, d’un fusil à pompe, de muinitions, d’une vie, d’un bouclier, ou d’armes spéciales (missiles à tête chercheuse, douche enflammée et nitroglycérine) que vous pourrez déclencher en cours de partie en appuyant sur la touche « Shift gauche ».

Chaque fois que vous serez blessé par un ennemi, vos armes et vos clés seront éparpillées à l’écran, ce qui a le don de méchamment vous prendre la tête.

De plus, comme à l’accoutumé, avant de pouvoir quitter un niveau, vous devrez azimuter un boss bien coriace, la routine habituelle quoi.

midnight_05Développé par Special FX et édité par Ocean, Midnight Resistance sort en 1990 sur Amiga.

Bon, ne tournons pas autour du pot au feu, Midnight Resistance, malgré son manque flagrant de couleurs est un très honnête conversion de l’Arcade. La fenêtre de jeu est certes un peu juste, mais le scrolling est d’excellente facture et les couleurs sont suffisamment bien choisies pour restituer l’ambiance du jeu original. Aucun ralentissement n’est en outre à signaler.

Par contre, chose très étrange, pendant le jeu, les graphismes deviennent très sombres (les images présentées ici ont été retouchées). C’est assez inexplicable et plus ou moins gonflant, mais, fort heureusement, ça ne nuit pas à la jouabilité… même si ça reste gonflant et inexplicable. Alors, problème d’émulation ou autre, à vous de voir si ça vous gène…

midnight_04Côté ambiance sonore, c’est du tout bon, Amiga oblige; vous aurez le choix pendant le jeu entre la musique, très entraînante et les bruitages, très crédibles, par une simple pression de la touche « S ».

L’animation des sprites est bonne. Seul petit bémole, votre personnage met un certain temps pour se retourner étant donné les différentes positions intermédiaires d’orientation de l’arme. La jouabilité est tout de même à la hauteur, une fois que l’on a pris le pli.

Je ne vous cacherai pas que Midnight Resistance n’est pas un jeu facile. Le niveau de difficulté est plutôt élevé du fait de l’absence de gestion d’un second bouton et du fait que votre personnage saute dès que vous orientez le joystick vers le haut sans maintenir le bouton feu appuyé.

En conclusion, Midnight Resistance est une conversion de bonne facture qui, s’il est jouable, pâtit tout de même de l’absence de prise en charge d’un second bouton. Graphiquement honnête, techniquement convaincant, Midnight Resistance restitue sur Amiga une bonne partie des sensations de l’Arcade.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s