Accueil » Plateforme » Liquid Kids – Amiga ECS/OCS – « Unreleased » (ou presque)

Liquid Kids – Amiga ECS/OCS – « Unreleased » (ou presque)

liquid_titre

liquid_am01Hipopo et Tamasun, sa fiancée, vivent paisiblement au bord du Lac Boisé, jusqu’au jour où, surgi de nulle part, le Démon du Feu enlève Tamasun, ainsi que toute la tribu du village.

C’est alors que le Lac Boisé confère à Hipopo le pouvoir de l’eau et ce-dernier s’en va vers son destin, affronter le Démon du Feu, et libérer sa promise et ses amis…

liquid_am02Dans Liquid Kids, vous incarnez Hipopo, un mignon petit ornithorynque. Bénéficiant du pouvoir magique de l’eau, vous lancez sur les ennemis qui sortent du néant et vous assaillent, des bulles d’eau, pour les emprisonner. Une fois faits prisonniers, dépêchez-vous de les toucher pour faire éclater les bulles et tuez vos ennemis par la même occasion, mais n’attendez pas trop car le pouvoir de l’eau n’est pas éternel. Il est possible d’effectuer des « combos » en tuant plusieurs ennemis grâce à des réactions en chaîne; en effet, lorsque vous touchez un monstre que vous avez au préalable emprisonné, celui-ci sera éjecté et s’il touche au passage d’autres monstres, vous pouvez récolter gros. Oh ! Rien de clinquant, juste des gâteaux et autres pâtisseries dont Hipopo raffole…

liquid_am03Notez que cent gâteaux récoltés dans un même niveau vous rapporteront un crédit à la fin…

Vous ne pouvez pas non plus lancer autant de bulles que vous le désirez car votre pouvoir s’épuise régulièrement, aussi, il vous faudra attendre qu’il se recharge.

liquid_am04Vous n’aimez pas attendre ? Qu’à cela ne tienne ! Dans ce cas, il vous faudra récolter des options sur votre route : un pistolet à eau pour que les bulles que vous tirez ne diminue pas en taille, une pompe qui permet à vos bulles de se recharger plus rapidement, un seau augmentant la taille maximum de vos bulles, un robinet combinant les trois effets précédents, des bottes afin de ne plus être emporté par l’écoulement d’eau produit par les bulles, une fois qu’elles ont éclaté, une tête de cochon qui permet de tirer trois bulles sans qu’elles faiblissent, un petit train qui vous fera marcher plus vite, une boîte magique qui une fois touchée vous donnera au hasard l’un des objets précédents, une bulle d’éclair qui figera vos ennemis et une bulle avec un double éclair qui tuera tous les ennemis à l’écran. Que tout ceci ne vous empêche pas de récolter des vies au passage, vous en aurez besoin…

liquid_am05Pour affronter le Démon du Feu, il vous faudra traverser six mondes très différents : Le Lac Boisé, Le Pays de l’Eau, L’Industrie Mécanique, La Pyramide, Le Temple Volant et finalement Le Repère du Démon du Feu. Composés de deux niveaux chacun, ils sont tous ponctués par un boss bien coriace.

Enfin, le jeu est bourré de passages secrets (ou « warp zones ») qui vous feront peut-être gagner du temps.

Attention, jeu rare…

liquid_am06Adaptation de Mizubaku Daibouken (Waterbomb Great Adventure) édité par Taito en 1990, Liquid Kids est développé par Ocean France, et aurait dû sortir en 1991 sur Amiga.

Et oui ! Vous avez bien lu, j’ai écrit « aurait dû sortir », car Liquid Kids, pour d’obscures raisons n’est jamais sorti sur notre machine préférée. Pourtant, finalisé à 98 %, le jeu n’aura jamais l’occasion de garnir les rayons de nos super-marchés… 😦

liquid_am07Mais alors, vous vous demandez certainement comment un jeu non commercialisé a pu aterrir ici ?… Et bien, c’est une bien longue histoire, où la pugnacité et la volonté de certains amigaïstes passionnés a joué un grand rôle, mais le plus important, c’est qu’au final un nouveau jeu est sorti du néant pour notre plus grand plaisir.

Au fait, qu’est-ce qu’il vaut ce jeu si rare ?

liquid_am08Fidèle dans l’esprit à l’original, Liquid Kids sur Amiga ne tire pas partie des capacités de la machine. La fenêtre est « minuscule », 240×176 pixels en 32 couleurs à comparer aux 320×224 pixels de la versions Arcade et ses 256 couleurs.
Les musiques sont heureusement très entraînantes et les bruitages de bonne facture. Je ne sais pas si j’ai emprunté une warp zone secrète, mais au final, je n’ai parcouru que six mondes contre sept pour la version Arcade (il manque L’Arbre Géant). Enfin, le scrolling ne souffre d’aucune saccade.

liquid_am09Comme pour la version originale, la difficulté est progressive, jusqu’à devenir assez corsé dans les derniers niveaux, d’autant plus que la maniabilité n’est pas aussi souple (joystick oblige !).

Au final, Liquid Kids est un excellent jeu qui, s’il n’est pas fidèle graphiquement à l’original, conserve l’esprit de « jeu mignon » qui s’en dégageait. Ne pouvant que regretter qu’il ne soit jamais sorti, ne boudons pas notre plaisir de pouvoir l’émuler…

Mais qui sont les gens qui ont fait ce jeu ?

Michel JANICKI
(Programmeur)

Pierre-Eric LORIAUX
(Programmeur et musicien)

Thierry LEVASTRE
(Graphiste)

Quelques images de la version Arcade…

La parole est au programmeur…

Michel Janicki m’a informé que Liquid Kids n’était jamais sorti sur Amiga du fait de la conjoncture de l’époque… 😦

Il m’a également fait part d’une triche très intéressante : au tout début du premier niveau, allez complétement vers la gauche (plusieurs sauts périlleux à effectuer) et récolter les trois vies.
Vous pourrez ainsi voler en appuyant répétitivement sur la touche « curseur haut » et vous aurez « accessoirement » les vies infinies, pour aller à la fin…

Merci Michel. :))

Publicités

3 réflexions sur “Liquid Kids – Amiga ECS/OCS – « Unreleased » (ou presque)

  1. Pingback: Qwak – Amiga ECS/OCS – 1993 | Amiga Chapter.Two

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s